L'association Polymny Studio

Une association qui préfigure une coopérative !

Né à l'université et dans un laboratoire de recherche (l'IRIT à Toulouse), le projet Polymny Studio évolue ! Une association, dont l'AG constitutive est fixée au 18 novembre 2021, va être créée. Cette association préfigure la création d’une SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif) ancrée dans l'Économie Sociale et Solidaire (ESS). Le socle de Polymny Studio restera ainsi une offre libre, gratuite et respectueuse de vos données personnelles.

La SCIC contribuera néanmoins au financement des futurs développements en commercialisant des services professionnalisés complémentaires de l'offre gratuite et ouverte à tous. Le mécanisme est vertueux : les nouvelles fonctionnalités développées, co-construites, opérées et évaluées par les clients partenaires de la SCIC ont vocation à être reversées dans le périmètre gratuit et ouvert à tous, à l'issue d’un cycle d’exploitation.

En tant qu'utilisateur de Polymny: vous pouvez adhérer à l'association. L'assemblée générale constitutive aura lieu le 18 novembre à 18h à l'ENSEEIHT à Toulouse. Venez nombreux! Merci de nous confirmer votre venue à l'AG constitutive en nous envoyant un mail à contacter@polymny.studio.

Un logiciel dont le socle ouvert et gratuit le restera !

Le socle libre et gratuit de Polymny Studio est hébergé chez Tetaneutral (fournisseur d'accès à internet associatif et Toulousain). Un serveur financé par les fondateurs de l’association est dédié à ce service, il dispose de 12 To de stockage utile. Entre l'hébergement et l'amortissement du serveur, le service Polymny Studio ouvert et gratuit coûte 1700 euros par an. Nous avons donc décidé de limiter à 3 Go les comptes gratuits. Cela permettra d'héberger plus de 4000 comptes. Un des objectifs de l'association puis de la SCIC sera de financer ce service ouvert d’hébergement au bénéfice de tous et dans le cadre de CGU précises. Des offres payantes permettront, en plus de fonctionnalités spécialisées, d'avoir un espace de stockage plus grand (jusqu’à 15 Go à ce stade), une sauvegarde robuste et un hébergement avec une qualité de service garantie. L'hébergement chez Tetaneutral est excellent mais le service est géré uniquement par des bénévoles, donc on ne peut garantir une continuité de service (qui, de fait, est toutefois assurée).

Un logiciel à diffuser dans différents périmètres publics et privés !

Le développement d'une offre dédiée aux organismes de formation publics et privés, sous forme de machine virtuelle ou physique (hébergée ou pas dans l'organisme) permettra d’opérer des ressources et un stockage dédié. Un service adapté aux écosystèmes cibles est visé avec une intégration à l'existant (connexions à un LMS, stockage HDS, etc). Les universités, à travers leur datacenter auront également vocation à héberger leur(s) propre(s) instance(s) de Polymny Studio. Les contacts sont également pris avec des rectorats. Des centaines d’enseignants du secondaire ont salué le service et espèrent un déploiement « académique », dans tous les sens du terme.

Les gens qui croient au projet, la SATT Toulousaine en tête.

Le développement préalable de Polymny a été financé par la Région Occitanie, l'IRIT et Toulouse INP. Nous sommes actuellement financés par la Société d’Accélération Toulouse Tech Transfer pour accroître la maturité du projet Polymny Studio et cofinancer le développement de nouvelles fonctionnalités. Il faudra que la SCIC rembourse cet investissement ! C'est pour cela que, dans un premier temps, certaines de ces nouveautés naîtront dans l'offre payante au début 2022. Dès la création de l'association, le 18 novembre 2021, les 3 collèges d’adhérents (fondateurs, utilisateurs, partenaires) sont ouverts à tous les acteurs désireux de s’impliquer dans la définition de la trajectoire de Polymny Studio et de bénéficier d’avantages attenants.

L'équipe Polymny Studio

Thomas Forgione (PhD), est actuellement ingénieur de recherche contractuel à l'IRIT où il pilote la R&D de Polymny Studio.

Ingénieur en informatique et spécialisé en multimédia, Thomas Forgione se lance dans un doctorat après son diplôme ENSEEIHT en collaboration entre l’IRIT et l’excellente NUS (National University Singapore). Cette thèse fait de lui un expert en streaming adaptatif 3D, capable de publier sur les tribunes internationales les plus prestigieuses comme ACM Multimédia. Il acquiert aussi de solides compétences en streaming vidéo (recherches sur les technologies DASH et HLS présentes au cœur des recoins exigeants de Polymny Studio). Sur-impliqué dans la R&D de Polymny Studio, c’est lui qui porte les choix technologiques en rupture : d’elm à rust en passant par la virtualisation et les couches d’IA nécessaires aux studios virtuels. Nicolas lui conteste seulement l’expertise dans le périmètre vidéo (au cœur des lignes de ffmpeg), dans tous les autres domaines, Thomas est un gourou incontesté. Point commun avec les enseignants-chercheurs du projet, il aime enseigner et apprendre aux autres et il ne compte plus les élèves ingénieurs qu’il a encadrés.

Nicolas Bertrand (PhD), est actuellement ingénieur de valorisation contractuel à TTT où il anime le développement de Polymny Studio.

Nicolas a fait le tour du monde. Né en Argentine, il est passé par le Brésil, le Zaïre et Madagascar. Il a étudié en France, puis s’est expatrié à l'hôpital de Boston, en collaboration avec l'université de Harvard, sur l'intégration d'un système de protonthérapie. De retour en France, il a travaillé pour Airbus et Safran en tant qu'ingénieur logiciel embarqué sur A340 et A380, accompagnant des prototypes logiciels jusqu’à la certification avionique. Après un déménagement familial, c’est depuis La Réunion que Nicolas a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure : le cinéma numérique.

Installé pour de bon à Toulouse, c’est avec les cinémas Utopia et l’IRIT, qu’il finalise ainsi une thèse CIFRE sur le logiciel libre et le cinéma numérique. À l'issue de son doctorat, il porte le montage d'une structure associative de distribution de copies numériques des films vers les salles de cinémas d’art et essai. Après 3 ans d’effort pour essayer de rendre l'activité soutenable, Nicolas pivote vers l'aventure Polymny Studio associé à Thomas Forgione, Vincent Charvillat et Axel Carlier. C’est lui qui propose à ses complices le montage d’une SCIC qui ne tardera pas à convaincre Jean-Paul Beyssen et Pascale Chateau-Terrisse qui complètent les compétences de ce collectif d’ingénieurs.

Vincent Charvillat est actuellement professeur des universités à l’ENSEEIHT, chercheur en informatique à l’IRIT, Vice-président recherche et valorisation de Toulouse INP, co-fondateur de OneStock (70 salariés).

Vincent aime enseigner, même à distance. Il est passionné par l’innovation et la valorisation de ses recherches appliquées sous toutes les formes possibles (publication, brevet, licence, entrepreneuriat, science ouverte). À l’origine des recherches et projets ante Polymny Studio, il se positionne désormais aux côtés de Jean-Paul Beyssen dans le montage de la SCIC. Là où Jean-Paul cherche à convaincre les organismes de formation privés ou associatifs d’adopter la solution Polymny Studio, Vincent travaille à l’adhésion des établissements et acteurs publics.

Pascale Chateau-Terrisse est Maîtresse de Conférences en Sciences de Gestion à l’ENSAT (laboratoire AGIR, UMR INRAE, Toulouse INP) depuis 3 ans après un début de carrière à l’université Paris-Est Marne-La-Vallée.

Agrégée d’économie, docteure en gestion, Pascale est une experte en gestion comptable et financière, en particulier dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. Menant de nombreuses recherches sur les sociétés coopératives, elle accompagne le montage de la SCIC Polymny Studio en apportant une exigence et une forme de garantie sur les statuts, l’organisation, le modèle économique et, plus encore, le pilotage coopératif de la société.

Jean-paul Beyssen est directeur du CEPFOR, centre de formation continue pour le monde de la santé (infirmiers, aides soignants, acteurs de l’hygiène, etc.).

Jean-paul accompagne et soutient, depuis plusieurs années, les recherches menées à l’IRIT-ENSEEIHT autour du studio audiovisuel et du logiciel de production de vidéos pédagogiques à l’origine de polymny studio. convaincu par la pertinence de la solution et de l'organisation coopérative proposée, il est passé progressivement d’un simple statut d’utilisateur à un rôle central dans la conception de l’offre et du modèle économique de la future SCIC. il s’engage, avec son réseau, sur les enjeux commerciaux dans le périmètre de la formation professionnelle et continue, son domaine d’expertise depuis plus de 20 ans.

Axel Carlier est Maître de Conférences en informatique à l’IRIT-ENSEEIHT, expert en Intelligence Artificielle (IA) appliquée au multimédia.

Après un doctorat en multimédia entre l’IRIT et NUS Singapour, Axel pilote depuis plus de 5 ans de nombreuses recherches dans ce domaine. Il étudie différentes formes interactives d’IA qui s’appliquent à des problèmes ouverts en traitements d’images et vidéos. Protégé des contingences quotidiennes provoquées par les utilisateurs de Polymny Studio, il reste au cœur des réflexions de l’IRIT menées sur l’IA et l’UI/UX des futures fonctionnalités, sources de rentabilité et ensuite de ressourcement du socle open source.